À la conquête des monts Pare

La Tanzanie, située sur les bords de l’Océan Indien, est l’un des plus beaux bijoux de l’Afrique de l’Est, mais on ne sait pas toujours à quel point. En effet, d’autres trésors méconnus méritent qu’on s’y attarde : la région des monts Pare. Les voyageurs entament leur conquête de la partie nord des monts Pare à 50 km de Moshi, la capitale administrative de la région de Kilimandjaro, au nord de la Tanzanie. Les monts Pare sont des chaînesde montagne accessibles depuis le village de Mwanga, près de la frontière entre le Malawi et la Tanzanie. De là, les randonneurs emprunteront une piste jusqu’à Usangi, le principal village des montagnes Pare. C’est l’occasion pour eux de visiter les petites fabriques de fours, de briques, de poteries et même de bière locale. Par ailleurs, ils admireront le beau paysage d’Usangu, avec ses cultures en escalierqui cachent de façon agréable les pentes montagneuses. Enfin, ils observeront de nombreuses espèces d’animaux endémiques qu’on ne trouve qu’aux Monts Pare, ainsi qu’une multitude variété de plantes.

Sur les hauteurs des monts Pare

Toujours à Usangi, les personnes profiteront de leur voyage sur mesure Tanzanie pour explorer les forêts denses préservées, s’agissant de l’habitat naturel d’animaux et de végétations rares. C’est aucœur de ce paradis que les sorciers locaux pratiquent leurs « dons » et exercent leurs pouvoirs magiques lors des rituels. C’est aussi dans ces monts que le peuple Pare vit depuis 600 ans. Isolés des autres tribus, les habitants ont su conserver leur culture ancestrale, notamment en ce qui concerne les plantes et leur utilisation. Et si les magiciens Pare sont craints, les guérisseurs, eux, sont vénérés, car ils sont renommés en Tanzanie. Les vacanciers les plus courageux monteront jusqu’au sommet, les Monts Pare étant entourés de onze pics accessibles à pied. De là-haut, ils auront une vue superbe aux alentours. Sur place, ils logeront chez l’habitant ou dans des guesthouses. Au final, ils ne seront pas déçus d’Usangi, car plus ils roulent en direction des côtes, plus les paysagesse parent de végétation tropicale, en parfaite fusion avec le soleil et la chaleur.

Le sud de la région des Monts Pare

Le voyage continu sur environ 50 km avant d’aboutir au sud de la région des Monts Pare, aux alentours de la ville de Same. Les visiteurs feront une immersion totale au sein du grand marché du dimanche où les autochtones leur vendront leur délicieuse spécialité : le miel ou asali, sans oublier les choses bizarres comme la poudre de scorpion ou de serpent qui, d’après la légende, s’utilise pour aspirer le venin. Mais Same est également la porte d’accès au parc national de Mkomazi, coincé entre la région du Kilimandjaro et celle de Tanga. Cette réserve naturelle, le seul sanctuaire de rhinocéros en Tanzanie, a obtenu le statut de parc national en 2006.