A savoir avant d’acheter un volet roulant

Un volet roulant, qu’il ait pour mission d’occulter une porte ou une fenêtre, est un investissement à long terme. En PVC ou en aluminium, posé en applique ou en tableau, avec ou sans moteur, filaire ou non, et pourquoi pas solaire, le choix est vaste.

Des points à savoir

Le volet roulant est formé d’un tablier, constitué de lames reliées entre elles et s’enroulant autour d’un axe dissimulé dans un coffre. Il a pour mission non seulement d’occulter la lumière, mais aussi d’améliorer la sécurité de l’habitation, ainsi que l’isolation thermique et phonique. Encore faut-il le choisir adapté à vos besoins et au type de pose.

En rénovation, le volet roulant peut être posé sous linteau ou pose en tunnel, c’est-à-dire directement dans l’encadrement de la menuiserie. C’est la pose la plus courante et la plus discrète.

Avec la pose en applique, c’est-à-dire sur la façade de l’habitation, le caisson est fixé au-dessus de la menuiserie. C’est le type de pose qui préserve un maximum de clarté. Dans le neuf, ou en rénovation si l’installation était déjà existante,  le coffre peut être intégré dans le bâti. Cette pose est bien sûr la plus discrète de toutes.

Les matériaux de fabrication

Moins onéreux qu’un modèle aluminium, le volet roulant en PVC est constitué d’une matière plastique non thermo-conductrice. Il offre ainsi une excellente isolation thermique et une bonne isolation phonique. Autre atout : il ne nécessite que très peu d’entretien, un simple coup d’éponge suffit pour ôter d’éventuelles traces de salissure.

 

Le volet roulant en aluminium est particulièrement résistant, pour une longévité hors pair et une excellente sécurité. Il offre également une bonne isolation thermique et une excellente isolation phonique, tout en nécessitant peu d’entretien.

Il peut être fabriqué en grandes dimensions, pour s’adapter aux ouvertures de taille importante, jusqu’à 4 mètres, sans risquer de se déformer. Le volet roulant aluminium est aussi disponible en une multitude de coloris, allant jusqu’à imiter d’autres matériaux comme le bois. Le volet roulant en aluminium est par contre plus onéreux qu’un modèle en PVC.

Le type de fermeture

Le volet roulant se présente encore en version manuelle, quand la motorisation attire dorénavant de plus en plus de particuliers.

Vous pourrez ainsi toujours préférer un système de fermeture à sangle ou manivelle. Ceci se révélant généralement être le choix des biens secondaires ou dédiés à la location. Quand beaucoup privilégient aujourd’hui le confort de l’automatisation par motorisation. La plus-value n’étant plus aujourd’hui rédhibitoire.

Certes, choisir un volet roulant électrique va être plus coûteux que choisir un type de volet roulant manuel. Cependant, ce choix apporte une maniabilité tellement plus agréable et sans effort que les volets roulants à fermeture manuelle tendent à laisser de plus en plus de parts de marché aux modèles motorisé. Sachant également qu’il est aujourd’hui possible de motoriser après coup ses menuiseries : motoriser son volet roulant, motoriser sa baie coulissante, motoriser son portail, motoriser sa porte de garage, motoriser son volet de velux ou fenêtre de toit…