Un beau sourire sous la supervision du dentiste

Un beau sourire est une marque de santé et de beauté. C’est ainsi que l’hygiène dentaire revient à la mode. Le sujet est souvent abordé et plusieurs techniques sont abordées sur la toile. Les méthodes de blanchiment professionnel dans un cabinet dentaire sont souvent évoquées.

Le blanchiment des dents à la lampe ou au laser

Une séance de blanchiment des dents débute d’abord par une préparation minutieuse. Quelle que soit la méthode utilisée, le dentiste prend en compte le fait que la bouche soit saine ou non. Il est recommandé de ne pas faire de blanchiment dans les cas de gingivite ou de caries. Pour la préparation, le dentiste procède à un polissage et à un détartrage des dents avant de commencer réellement la séance de blanchiment des dents. Le blanchiment au laser est effectué par le chauffage du gel blanchissant par un laser. Plus en détail, le dentiste commence par appliquer une protection sur la bouche. Il se sert de crème protectrice, de digues en résine, ou de compresses sur les muqueuses et les lèvres. Cette protection est nécessaire à la bonne marche du traitement. Cette étape finie, le dentiste procède au traitement qui consiste à chauffer le gel pendant plusieurs cycles. Ces cycles se font sous la directive du dentiste selon une moyenne de trois à quatre cycles pendant une heure. La technique de blanchiment des dents par lampe est aussi simple. Le dentiste applique un agent blanchissant fait de peroxyde d’hydrogène ou de carbamide qui s’activera sous une lumière bleue froide. Cette combinaison des deux va produire une réaction en chaine. La lumière bleue froide réveille le peroxyde qui se désintègre en ions, ces ions se posent sur les taches et les font disparaitre. Cette méthode est avantageuse, car elle est rapide et peut éclaircir les dents de différentes teintes au bout d’un quart d’heure.

Les méthodes de blanchiment ambulatoire et au fauteuil

Ces méthodes comportent une différence comparée aux techniques de blanchiment des dents par laser ou par lampe. Certaines des étapes de ces blanchiments peuvent s’effectuer à domicile. Pour ce qui est du blanchiment au fauteuil, ce dernier se fait généralement en une ou deux séances. Le dentiste commence par poser une gouttière en plastique douce et malléable. Celle-ci est faite à partir de l’empreinte de l’arcade dentaire et donc sur mesure. Il va ensuite verser le gel de blanchiment concentré dans la gouttière. La séance de pose du gel se fait de vingt à une heure et quart selon le besoin du patient et des décisions du dentiste. Le traitement est non invasif. Cependant, cette méthode est parfois complétée par l’action d’un laser ou d’une lampe pour une efficacité maximale de l’éclaircissement. La technique de blanchiment ambulatoire se fait en deux temps. La première se passe dans le cabinet dentaire. Le dentiste fabrique une gouttière pour le patient selon le même procédé que pour la méthode du blanchiment au fauteuil. Le gel de peroxyde d’hydrogène utilisé pour cette méthode est plus faiblement dosé que pour celle du blanchiment au fauteuil. En second lieu, le patient continue le blanchiment à son domicile avec toujours du gel de peroxyde de faible dose. Le patient porte la gouttière durant la journée, et ce, pendant une durée allant de quinze minutes à une heure par jour.