Choisir une peinture monocouche ou bicouche ?

Avant de peindre vos murs, prenez le temps de  comparer les différentes peintures et choisir en fonction de vos besoins. Outre le type de peinture et l’aspect, vous avez le choix entre la peinture monocouche et la bicouche. Alors, combien de couches de peinture pour peindre un mur ?

La différence entre peinture monocouche ou bicouche

Il faut différencier les peintures qui ne nécessitent qu’une seule couche des peintures s’appliquant en deux à trois couches. Il est essentiel de suivre les recommandations disponibles sur le pot de peinture quant à l’application de la peinture. Le but est de couvrir parfaitement le mur, qu’il s’agisse d’une peinture monocouche ou bicouche. La peinture monocouche offre donc un avantage considérable : une seule passe suffit pour repeindre ses plafonds et murs.

Toutefois, l’efficacité des pots de peinture monocouche est très souvent remise en cause. Car ce type de peinture permet de faire des économies de temps mais rarement d’argent. La peinture monocouche contient plus de pigments colorés lui conférant un pouvoir couvrant plus fort. Mais l’application en plusieurs couches fines permet une plus longue durée de vie de la peinture. Il faut donc se méfier de la peinture monocouche.

De nombreux bricoleurs ont été déçus de la peinture monocouche et les peintres professionnels conseillent le passage de plusieurs couches fines à celle monocouche. Il faut donc être vigilent au moment d’acheter sa peinture murale pour ses travaux Dans tous les cas, l’application d’une sous-couche est préférable pour permettre l’accroche et la prise de la peinture au support. La sous-couche est une étape incontournable pour réussir ses travaux de peinture.