Cigarette électronique : les perturbations actuelles du marché ne vont pas durer

En outre atlantique comme aux États-Unis, le secteur de la vape a récemment rencontré quelques turbulences. En conséquence, les ventes de matériel e-cig ont reculé dans la plupart des boutiques. Et ce ralentissement s’est aussi fait sentir en France. En fonction des magasins et de leur situation géographique, le recul des ventes peut aller de 20 à 40%. Toutefois, pas de panique. La situation hexagonale du secteur de la vape est loin d’inquiéter. Selon les spécialistes du journal Échos, cette perturbation du marché de la vape ne serait que passagère. Explications.

Des chiffres d’affaires qui ont beaucoup baissé ces derniers mois

Beaucoup de commerçants de cigarette électronique l’ont remarqué. Les ventes de matériels de vape se sont vu reculer durant ces derniers mois. Ce qui leur a fait passer un moment difficile sur le plan financier. En effet, le recul des ventes se situe en moyenne aux alentours de15 à 20% chez les buralistes. Et du côté des boutiques spécialisées de cigarette électronique, il va de 10 à 40%. Et dans le cas de certaines boutiques, ce ralentissement serait le plus important enregistré depuis près de dix ans. Cependant, la vape continue de se vendre, car pour ses utilisateurs, elle est tout simplement la meilleure alternative au tabac. D’autant plus qu’aucune augmentation de taxe n’est encore à l’ordre du jour pour la e-cigarette. Par conséquent, pour beaucoup de commerçants, il s’agit d’un ralentissement passager.

Les raisons du ralentissement du marché de la vape

Le secteur de la vape est très florissant. Cependant, les ventes ont reculé et pas qu’un peu. Donc, qu’est-ce qui a pu enclencher un tel ralentissement des ventes ? Les réponses peuvent surprendre. Selon les spécialistes, les baisses enregistrées ces derniers mois sont liées aux restrictions subits par la vape aux États-Unis. Ironiquement, l’utilisation de la e-cigarette est devenue restreinte dans le pays de la liberté. Mais ce n’est pas la seule raison qui a causé la baisse des ventes de cigarette électronique. La plupart des fumeurs utilisent la e-cig pour se sevrer du tabac. Cependant, la plupart de ces derniers sont récemment retournés vers leur mode de consommation initial. Ce qui a encore aggravé le recul des ventes. Toutefois, les économistes restent optimistes quant à ce produit avec beaucoup de potentiel. Et malgré ces ralentissements rencontrés, on estime que la vape est loin de perdre sa popularité.

            Une mauvaise image de la e-cigarette aux États-Unis

Dans le pays de l’oncle Sam, les utilisateurs de la e-cigarette traversent un moment difficile. Le gouvernement américain a renforcé leur restriction quant à l’utilisation de la vapoteuse. Et malheureusement, cela risque de devenir définitif. Pour cause, les incidents liés à la vape. Des incidents qui d’ailleurs sont dus à une mauvaise utilisation du matériel de vape. Et cette mauvaise image de la e-cigarette a eu quelques répercussions sur le marché français. Mais c’est surtout en outre-Atlantique qui a subi un grand recul des ventes de matériel e-cig. Mais avec les prochaines augmentations des taxes sur le tabac, on estime que les ventes vont repartir en hausse.

            Le retour des usagers vers la cigarette classique

Les consommateurs peuvent vite s’accoutumer aux augmentations de prix imposés sur le tabac. Ce qui fait que durant un moment, les utilisateurs de la cigarette classique ont réutilisé leur briquet. Toutefois, avec les prochaines hausses à venir, ces derniers vont choisir à coup sûr la cigarette électronique. En effet, l’une desprincipales raisons qui poussent les fumeurs à vapoter est d’ordre économique. Avec le paquet de la cigarette à 10 euros, ces derniers choisiront la vape qui leur fera moins dépenser.

Un marché en plein essor en France malgré quelques ralentissements

Mais malgré cette crise, les buralistes et boutiques spécialisées en cigarette électronique restent optimistes. Il faut savoir que la France fait tout simplement partie des plus grands marchés de la e-cigarette au monde. Selon les estimations, le marché français de la vape pèse actuellement près de 800 millions d’euros. Et d’ici 2021, ce commerce atteindra le milliard d’euros.En gros, le marché français se porte bien. D’autant plus que les fabricants misent sur une variété de qualité de cigarette électronique pour satisfaire la clientèle. Tout le monde peut alors trouver le matériel qu’il lui faut en optant pour la vape. Mais d’autres raisons démontrent que le marché français de la vape est loin d’être à bout de souffle.

            La qualité française mondialement réputée

La France occupe également une autre place particulière en plus d’être le troisième marché mondial. Si les matériels de vape sont généralement fabriqués en Chine, la France quant à elle produit du e-liquide excellent. La qualité du e-liquide français est mondialement connue. Pour cause, les règlementations européennes sur le contenu des e-liquides sont très strictes. Les recharges e-cig français sont donc sans risques et les ingrédients utilisés sont de très bonne qualité. On peut citer les marques telles que Alfaliquid ou Liquideo qui font partie des grands noms du marché de e-liquid.

            La cigarette électronique plébiscitée des Français

La cigarette électronique a toujours autant de succès en France. En effet, il serait près de trois millions de vapoteurs à utiliser un dispositif e-cig. Et c’est un chiffre qui s’agrandit chaque année en raison des différentes restrictions sur la cigarette classique. Chaque année, près de 500.000 fumeurs s’essayent à la vape. Ces derniers choisissent d’ailleurs la vape pour plusieurs raisons. De plus, le nombre de boutiques spécialisées en France ne cesse d’augmenter. Elles seraient près de 2950 à commercialiser la e-cigarette aujourd’hui. Soit une hausse de 18% comparée à cinq années auparavant. En outre, il y aurait près de 1000 buralistes à commercialiser la e-cig. En gros, i est facile de trouver une e-cigarette adaptée à chaque vapoteur dans l’hexagone.

Acheter une e-cigarette : rien de plus facile

Avec près de 3000 boutiques dédiées à la vape et les buralistes commercialisant la e-cig, acquérir du matériel devient simple. D’autant plus qu’il est désormais possible d’acheter sa cigarette électronique enligne. En effet, il existe aujourd’hui plusieurs plateformes dédiées au commerce de la e-cig en ligne. Comme il s’agit du meilleur moyen pour arrêter de fumer, en trouver devient facile, car il s’agit d’un produit très rentable aujourd’hui. En bref, cette période de ralentissement n’est juste qu’un nuage gris masquant un beau temps dans le marché de la vape.