Comment aiguiser la lame d’un couteau suisse sans aiguiseur

Quand il faut aiguiser un couteau, il arrive qu’on n’ait pas toujours les outils adéquats sous la main. En effet, trouver ce genre d’équipement s’avère difficile, voire impossible dans certaines situations. Ces quelques astuces vous aideront sûrement si vous êtes dans l’une d’entre elles.

En pleine nature

La nature est sûrement le milieu le moins adapté pour affûter un couteau suisse. Pourtant grâce à certaines astuces, vous pourrez redonner du tranchant à votre lame émoussée même au fin fond de l’Amazonie. En effet, si vous allez en forêt, il est possible que vous tombiez sur un champignon nommé polypore du bouleau. Ayant une consistance proche du liège, cette plante n’est pas comestible. Par contre, sont chapeau peut faire office d’aiguisoir improvisé. Sa surface est similaire à celui du cuir employé pour aiguiser les rasoirs droits. À défaut de ce champion, vous pouvez utiliser une pierre plate. L’ardoise, le grès composé de silice et le silex feront très bien l’affaire. Pour vous qui ne vous y connaissez pas en pétrographie, sachez que vous avez la possibilité de vous servir des lanières en nylon de votre sac à dos.

En ville

Le milieu urbain est l’endroit qui vous offrira le plus de ressources pour aiguiser votre couteau suisse. Mesdemoiselles, faites attention à votre lime à ongles, car certains messieurs risquent de s’en servir comme une pierre à aiguiser. En effet quand on n’a pas l’équipement nécessaire avec soi, cet accessoire peut faire office de plan B. Sinon, du papier verre est également une alternative intéressante. Seulement, prenez garde à frotter délicatement sous peine d’abîmer la lame. En outre, qui a dit que vous aurez toujours besoin d’une surface très abrasive pour affûter votre lame de couteau suisse ? Le rebord d’une vitre de voiture fera parfaitement l’affaire. Légèrement rugueuse, cette partie de la vitre redonne du tranchant aux lames pas trop émoussées. 3 passages de chaque côté de la lame suffisent pour obtenir un bon résultat.

 

À la maison

Pour affûter les lames des couteaux suisses, il n’y a rien de mieux que d’utiliser les objets présents chez soi. La cuisine ne manque particulièrement de ressource. Pour redonner un coup de jeune à votre lame, vous pouvez, par exemple, avoir recours à une tasse ou encore une assiette en céramique. Retournez l’objet de manière à laisser apparaitre le cercle granuleux en dessous. Ensuite, utilisez cette partie comme une simple pierre à aiguiser. L’opération est un peu fastidieuse, mais avec de la patience, vous aurez une lame bien aiguiser. Mis à part cela, il est possible d’aiguiser une lame de couteau suisse avec une autre lame. Il suffit de frotter la partie coupante de la lame sur le dos de la lame d’un couteau. Cette astuce marche mieux avec une lame épaisse de couteau de cuisine