Comment bien gérer les mauvais payeurs?

Actuellement,  on peut compter un certain nombre d’entreprises qui sont confrontées au problème des mauvais payeurs. Ces derniers sont des problèmes qu’il faut à tout prix régler pour ne pas faire faillite. Il existe des méthodes qu’on peut utiliser pour bien les gérer.

Qui sont les mauvais payeurs ?

Les mauvais payeurs sont des personnes ou entreprises qui ne respectent pas la date convenue pour le paiement ou qui ne paient pas du tout après un service rendu. Il en existe deux catégories notamment on a les bons mauvais payeurs. On peut dire que ces derniers sont fiables. Ils paient toujours leurs factures mais arrivent lentement. Ensuite, la seconde catégorie concerne les clients qui ne paient jamais à temps. Ils n’envoient leurs paiements qu’après de nombreux appels. Dans certains cas, il est indispensable de recourir aux sociétés de recouvrement pour relancer le client.

Les mauvais payeurs peuvent avoir différents profils entre autres les experts, les sélectifs, les dominants, les inventeurs de litige, les sincères, les insolvables, les laxistes, les déménageurs, les désorganisés et les sur-contrôlés. Ces derniers ont chacun leur manière de ne pas payer l’échéance.

Les comportements à adopter face aux mauvais payeurs

Pour éviter les mauvais payeurs, il faut adopter quelques comportements essentiels. En premier lieu, il faut conclure un contrat contraignant. Dans ce dernier, il faudrait mentionner la date de paiement. Il faut préciser dans le contrat les amendes dues en cas de paiement tardif. Après, il est conseillé aussi de détailler les conditions générales sur les factures. Les clients doivent savoir qu’on compte bel et bien sur le paiement.

En outre, pour éviter les mauvais payeurs, il est préférable de se renseigner sur les nouveaux clients. Il est conseillé pour cela de consulter les données sur Internet par exemple avant d’établir une relation avec eux. Il est possible de solliciter de l’aide pour collecter des informations sur le client. Enfin, pour savoir si on peut avoir confiance au client, on peut demander de payer avant de leur livrer un service ou un produit.

Les différents rappels de paiement aux mauvais payeurs

Lorsqu’on constate un retard de paiement, il est important de ne pas trop retarder l’envoi du premier rappel. Celui-ci doit être sur un ton aimable. Il faut toujours rester en contact avec le client pour ne pas perdre l’argent. Les clients avec lesquels on collabore régulièrement sont plus susceptibles de réagir à l’envoi de la facture. Si la communication est inexistante, il est plus facile au client d’ignorer le paiement qu’il doit envoyer.

En outre, lors des relances aux mauvais payeurs, il faut prendre en compte le timing. Ce dernier joue un rôle très essentiel dans le paiement effectif des factures. Il faut bien choisir le bon moment des processus des rappels. Après, il ne faut pas trop brusquer le client. Entre les rappels, il faut laisser quelques jours au client de réagir.

Si la situation commence à devenir insupportable, il est possible de dénoncer le client sur https://www.les-mauvais-payeurs.com/.