Comment développer ses compétences en communication interpersonnelle quand on est manager ?

Gérer une équipe nécessite d’évidentes compétences communicationnelles. En effet, pour mener à bien les missions qui incombent à son service, un manager d’équipe se doit d’instaurer des relations de travail saines basées sur une bonne communication entre collaborateurs. Pour cela, voici quelques moyens pour développer ses compétences en communication interpersonnelle et améliorer l’efficacité de son service.

Une bonne communication au travail : la clé de voûte de la réussite

Une bonne communication est essentielle pour le bon fonctionnement d’une équipe. Si le manager parvient à créer une véritable synergie entre ses collaborateurs et à instaurer une bonne ambiance de travail, son équipe aura de grandes chances de réussir. Grâce à une stratégie de communication interne adaptée, les informations sont correctement transmises, chacun se sent suffisamment à l’aise pour prendre la parole et échanger son point de vue pour faire avancer les discussions et pour trouver des solutions aux difficultés rencontrées.

Qu’est-ce que la communication interpersonnelle en entreprise ?

Une mauvaise communication est souvent la cause de malentendus ou d’incompréhensions. Si ces problèmes ne sont pas résolus rapidement, cela peut engendrer des situations inextricables et installer une mauvaise ambiance au travail. Pour répondre à ces difficultés, il existe diverses techniques de communication interpersonnelle qui permettent de désamorcer les situations tendues ou conflictuelles : amélioration de l’écoute, prise de recul, adoption d’un comportement assertif, manifestation positive des avis… toutes ces méthodes permettront au manager d’équipe de coordonner son équipe en améliorant ses performances.

 

Comment faire pour développer sa communication interpersonnelle ?

Avant de développer ses compétences en communication interpersonnelle, il est important d’identifier ses propres valeurs, ses croyances, ses habitudes et ses craintes afin de renforcer ses points forts et de travailler sur ses points faibles. Il convient seulement après de s’approprier les principales techniques de la communication interpersonnelle en travaillant sa capacité d’écoute et en apprenant à (re)formuler des questions ou des commentaires positifs et constructifs.

Quelques conseils pour améliorer sa communication interpersonnelle

Une fois que les qualités et les défauts sont bien identifiés, vous pouvez travailler sur vos points faibles et améliorer vos points forts : misez par exemple sur votre énergie et privilégiez votre écoute et votre disponibilité au détriment de réactions agressives, passives ou manipulatrices. Pratiquez aussi l’écoute active et gardez en tête que le fait d’entendre un point de vue différent ne signifie pas que vous êtes d’accord. N’hésitez pas à reformuler et répétez les choses de façon différente. Enfin, faites des synthèses orales et écrites de ce qui a été dit pour vous aider à prendre les décisions.

Quelques techniques de mise en œuvre

Maintenant que vous avez travaillé sur les principes de la communication interpersonnelle, vous pouvez développer une politique de communication interne adaptée à votre contexte professionnel : pratiquez la politique de la porte ouverte pour favoriser un climat de confiance et faire preuve de transparence. Formulez vos commentaires de façon constructive pour encourager vos collaborateurs à préciser leurs propositions. Clarifiez les rôles et responsabilités de chacun pour éviter tous malentendus. Développez l’esprit d’équipe en organisant des rencontres extra-professionnelles. Organisez une pause-café à heure fixe pour permettre des temps de discussions informels. Proposez des formations à vos collaborateurs. Préférez l’utilisation d’un outil de gestion de tâches en ligne aux réunions pour optimiser le temps de travail.

 

En conclusion, développer des compétences de communication interpersonnelle est un excellent moyen pour le manager d’instaurer une ambiance de travail positive et d’assurer de ce fait, un travail de qualité. Cela permet en outre d’intéresser les membres de l’équipe aux projets, de stimuler leur engagement et enfin d’émuler une véritable cohésion d’équipe qui servira les intérêts de l’entreprise.