Comprendre la comptabilité générale en Belgique

La comptabilité générale se décline en un système d’organisation impliquant la traduction des flux et des opérations en termes financiers. Ils sont les indicateurs du patrimoine et des performances d’une entreprise, qui peuvent être soumis à une analyse approfondie. La comptabilité générale est un outil permettant, pendant une période dénommée « exercice comptable » de connaître le patrimoine d’une entreprise, soit ce qu’elle a et ce qu’elle doit. Elle mesure aussi les performances de celle-ci au travers du résultat qu’elle a fait sur une période.

 

Les utilités de la comptabilité générale

La comptabilité générale procure de l’information pour toute personne de droit privé qui s’y intéresse. Elle peut être une associée, un actionnaire, un banquier, un fournisseur ou autres. La comptabilité générale peut aussi donner des informations à toute administration ou personne de droit public dans le domaine de la fiscale, la Banque de France, INSEE et autres. Elle permet d’établir des statistiques d’envergures diverses telles que le produit intérieur brut, par exemple. Elle est un élément de base de calcul d’une multitude d’impôts et taxes. La comptabilité Saint-Gilles est également un outil de gestion efficace permettant d’évaluer l’entreprise, de la comparer aux performances d’autres entreprises issues du même secteur, de servir d’éléments pour la comptabilité analytique et de calculer divers ratios financiers.

 

Quelles entreprises sont concernées par la comptabilité générale ?

Dans la pratique, toutes les entreprises qui exercent une activité commerciale, artisanale, industrielle ou libérale doivent toujours tenir une comptabilité générale, sauf celles qui sont dispensées de le faire. En effet, certaines sociétés profitent d’importants aménagements comme les professions libérales ayant une entreprise individuelle pouvant fonctionner avec une comptabilité de trésorerie. D’autres entreprises peuvent tenir une comptabilité en partie double, comme les commerçants, les artisans et autres.

 

La comptabilité générale en détail

La comptabilité générale traduit tous les flux d’une entreprise sous la forme d’enregistrements comptables. Ils sont comptabilisés dans des journaux particuliers. Aussi, les pièces justificatives sont la matière première de la comptabilité générale. Ce sont, entre autres, les factures d’achat et de vente, les relevés bancaires, les tickets de caisse enregistreuse, les bordereaux de cotisation sociale, les journaux de paie, les déclarations de TVA et autres. Chaque pièce justificative générera une ou plusieurs écritures comptables. Elle crée des mouvements sur différents comptes selon la nature de l’opération et du sens de cette dernière. Par ailleurs, le montant est réparti, selon le mécanisme de la partie double ou de la partie simple, entre deux colonnes qui sont le débit ou le crédit. Chacune a une signification spécifique. De par cette spécificité et de la précision requise en matière de comptabilité, elle ne pourra être faite que par des professionnels habilités, en la personne du comptable.