Conseils pratiques pour l’hébergement de vos données dans un datacenter

Lorsque vous confiez la gestion et la sécurisation de vos données informatiques à un opérateur de datacenter, il est recommandé de bien choisir votre prestataire. En effet, c’est un choix stratégique qui nécessite une bonne préparation. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques conseils.

Éléments à prendre en compte

Vous devez savoir que vos besoins en matière d’hébergement peuvent se traduire par l’espace que le prestataire va vous accorder. L’opérateur du datacenter doit donc être capable de vous informer quant au nombre d’espaces hors servitudes techniques disponible, celui déjà équipé et celui encore à équiper.

Outre cela, vous devez aussi évaluer minutieusement les options de connectivité (opérateurs télécoms, points de peering, ISP) et la capacité électrique disponible.

Le professionnel de l’hébergement datacenter doit également avoir une politique de maintenance fiable et une équipe interne capable d’assurer cette tâche.

L’autre point à considérer est l’emplacement et l’accessibilité du datacenter. Le site doit se trouver à une distance raisonnable par rapport à votre entreprise pour que vous puissiez facilement y accéder. Sur ce point, votre datacenter doit également proposer un service client qualifié et accessible à tout moment.

Bien entendu, votre opérateur doit assurer que sa situation financière est stable, car le contrat d’hébergement s’étale souvent sur une dizaine d’années. L’ancienneté de l’hébergeur constitue souvent un gage de fiabilité, mais il faut aussi garantir qu’il sera capable de s’adapter aux nouvelles technologies qui ne cessent d’évoluer.

Quelques conseils

En considération de tous ces faits, nous pouvons donc avancer les conseils pratiques suivants :

  • Revoir les plans du datacenter pour connaître l’espace que l’hébergeur va vous accorder.
  • Demandez à votre opérateur tous les partenaires qui travaillent avec lui (opérateurs télécom, fournisseurs d’accès Internet, etc.).
  • Demandez un devis concernant le déploiement et la maintenance préventive de la solution qui vous est proposée.
  • Demandez les plans de prévention des risques (PPR) pour éviter les risques liés à l’implantation géographique de votre datacenter.
  • Votre opérateur doit pouvoir vous fournir ses comptes de résultat, son bilan et doit avoir un minimum de certifications (ISO 27001, ITIL, etc.).
  • Demandez à votre opérateur la qualification et l’ancienneté de ses équipes ainsi que les programmes de formations dont ces derniers peuvent bénéficier dans l’année.
  • Et surtout, renseignez-vous toujours auprès des clients ayant déjà fait appel l’opérateur en question.

En vous basant sur ces informations, vous pourrez juger de la performance de votre datacenter et choisir les différentes prestations dont vous avez besoin, et ce, en toute connaissance de cause.