Faut-il oser les injections de Botox ?

Lorsque les rides sont bien installées et que les sérums et crèmes anti-âge ne font plus effet, il est peut-être temps d’envisager une nouvelle solution. Pourquoi pas les injections de Botox ? Faisons le point sur cette pratique alternative à la chirurgie esthétique.

Qu’est-ce que le Botox ? 

 

Provenant de la toxine botulique, le Botox est sécrété par une bactérie. Cette substance est efficace pour lutter contre les rides mais il convient de l’injecter en très petites quantités.

 

Dès l’injection, le Botox fige les muscles à l’origine des rides d’expressions. Le muscle dans lequel est injectée la toxine est donc plus faible. Une injection de Botox bloque donc ainsi l’évolution des rides du visage en empêchant la contraction des muscles faciaux.

 

Sur quelles zones l’utiliser ? 

 

La toxine botulique s’utilise principalement sur le haut du visage, sur les rides situées entre les sourcils (communément appelées “ride du lion”), celles des coins externes de l’oeil (ou pattes d’oie) et pour les rides qui se forment au niveau du front.

Il n’est pas utilisé sur le bas du visage en règle générale car l’action “relaxante” du Botox pourrait faire perdre au visage un peu de sa tonicité, notamment au niveau de la bouche ou de l’ovale du visage.

 

Qui peut faire des injections de Botox ?

 

Pour être sûr que les effets soient visibles, il vaut mieux attendre que les signes de vieillissement soient bien présents sur le visage. Il est contre-indiqué de faire des injections de toxine botulique en prévision de l’apparition des rides, bien que cela ne soit pas nécessairement proscrit.

Les praticiens encouragent les patients à attendre la quarantaine pour envisager et commencer un traitement au Botox. Cependant, certaines femmes commencent à subir des injections de Botox aux environs de la trentaine, voire avant, afin de corriger certains petits défauts comme des yeux trop ronds ou un sourcil tombant.

 

 Comment ça se passe ? 

 

C’est une intervention qui s’effectue sans anesthésie et qui ne dure que quelques minutes. En effet, la séance ne dure jamais plus d’un quart d’heure. Si cette pratique n’est pas douloureuse, il est possible, pour les plus douillet(te)s d’appliquer une pommade anesthésique prescrite par le médecin sur les zones à traiter avant de subir les injections (soit environ une heure avant l’intervention).

 

Après avoir correctement désinfecté le visage du ou de la patiente, le praticien repère les zones à traiter au préalable puis injecte ensuite le Botox à ces endroits à l’aide d’aiguilles très fines.

Lorsque l’opération est terminée, le médecin conseille de ne pas toucher la zone traitée pendant quelques heures et de contracter les muscles faciaux toutes les minutes pendant environ une heure, de manière à véritablement fixer le produit de l’intérieur.

 

Dans les heures suivant les injections, les premiers effets peuvent être constatés. La peau semble plus lisse. Mais il faut compter environ 4 jours pour que certains résultats soient vraiment visibles et environ 15 jours pour un résultat définitif.

 

Pour éviter que les rides traitées ne réapparaissent, il faut retourner chez le médecin tous les 4 à 6 mois ou même tous les ans.

 

Les injections de Botox sont donc efficaces et ne présentent pas de risque lorsqu’elles sont effectuées par un médecin confirmé et compétent ( lire ce blog). Alors, pourquoi ne pas essayer ?