Comment fonctionne un logiciel de recrutement ?

De nombreux services de ressources humaines ont recours à un logiciel de recrutement étant donné le potentiel de ce genre d’outils. Revenir aux anciennes habitudes de recrutement est difficile une fois qu’on y a recours. Diverses fonctionnalités font en effet que l’outil devienne rapidement indispensable. Votre entreprise projette d’utiliser un logiciel de recrutement, mais vous vous posez encore quelques questions sur le sujet ? Abordons aujourd’hui la question du fonctionnement d’un tel outil. Focus.

Qu’est-ce qu’un logiciel de recrutement ?

Le logiciel de recrutement est un outil créé pour faciliter les taches des recruteurs, que ceux-ci travaillent en entreprise, au sein d’un cabinet de recrutement ou autre. L’outil est un véritable assistant parce qu’il inclut diverses fonctionnalités permettant de gérer plus efficacement les différentes étapes du recrutement.

Un recruteur ayant recours à un logiciel de recrutement performant organise mieux son travail. L’outil gère en effet la réception des candidatures, le tri des CV et le contact des candidats retenus pour l’étape suivante. Il est aussi d’une précision infaillible. D’autre part, il identifie les meilleurs profils pour le poste à pourvoir à la suite d’une analyse informatique (précise et objective) des compétences du candidat.

L’utilisation d’un logiciel de recrutement est évidemment très encouragée par les experts et par les blogs comme celui-ci qui sont spécialisés dans la vie d’entreprise. Le gain de temps en est certainement l’un des principaux avantages. En effet, les tâches répétitives sont réalisées de manière automatique. D’autre part, gain de temps va de pair avec gain d’argent. L’utilisation d’un logiciel efficace réduit le coût des recrutements puisque la majeure partie des tâches est réalisée par l’outil. C’est donc un investissement réel à condition évidemment de choisir un logiciel qui n’a aucun coût caché.

Comment fonctionne un logiciel de recrutement ?

Le fonctionnement d’un logiciel de recrutement varie en fonction de l’éditeur. L’utilisateur peut alors choisir en fonction de ses besoins en examinant les différentes fonctions incluses. Parlons par exemple de Jobaffinity que l’on peut trouver sur http://intuition-software.com/. Ce logiciel a été conçu par des experts RH et de hauts techniciens du web. Il est intuitif et ergonomique et sa gestion des recrutements commence dès la diffusion de l’annonce de vacance de poste.

Jobaffinity diffuse les annonces sur les plateformes paramétrées, notamment le site de l’entreprise, les sites d’emploi, etc.Il réceptionne et stocke ensuite les candidatures reçues conformément aux paramètres personnalisés du processus de recrutement que le recruteur aura défini au préalable. L’éditeur de ce logiciel met aussi le gain de temps en avant. En effet, conformément aux outils de ce type, celui-ci se charge efficacement des taches contraignantes qui nécessitent habituellement beaucoup de temps et un personnel supplémentaire.

D’autre part, ce logiciel de recrutement est accessible par internet c’est-à-dire que le recruteur peut l’utiliser sur tous les supports possibles. Il peut ainsi travailler au bureau ou ailleurs. D’autres options sont également proposées en plus des étapes du recrutement proprement dit :

  • Constitution de la CVthèque de l’entreprise
  • Sauvegarde de l’historique des échanges avec les candidats
  • Mise en place d’un moteur de recherche pour accéder rapidement aux CV

Évidemment, ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres parce que les logiciels de recrutement se déclinent dans de nombreux formats et avec des options diverses et variées.

Un bon logiciel de recrutement évite aux responsables RH de faire manuellement les différentes étapes contraignantes du recrutement traditionnel. L’outil propose en effet diverses fonctionnalités intuitives et intelligentes. Et le système automatise les taches les plus répétitives pour que le recruteur se concentre sur l’essentiel de son travail. Étant donné le potentiel et l’efficacité des logiciels de recrutement, beaucoup de recruteurs et de candidats se posent toutefois des questions et se demandent si les robots vont remplacer les recruteurs.