Les avantages de l’immobilier locatif pour l’Etat et pour les investisseurs

Dans la majorité des cas, les investisseurs en immobilier locatif n’ont pas seulement comme objectifs de se constituer un patrimoine, ou de percevoir des loyers, mais ils pensent également à en bénéficier d’une défiscalisation. En effet, ils pensent réduire leurs charges fiscales en achetant un logement et en donnant celui-ci en location. Par conséquent, ils vont avoir la possibilité de choisir entre tous les dispositifs fiscaux qui sont proposés par l’Etat en sélectionnant celui qui leur convient au mieux.

Pourquoi a-t-on installé les systèmes de défiscalisation ?

Si on a mis le système de défiscalisation en place, c’est pour quelques raisons importantes qui se concentrent normalement sur les intérêts de l’Etat et aussi sur ceux des investisseurs. D’un côté, il s’agit de soutenir ou d’encourager les investissements dans des zones bien précises. Dans cette optique, la défiscalisation peut être considérée comme un moyen qui est employé par l’Etat pour orienter la politique de logements en incitant les investisseurs à construire de nouveaux logements et à se conformer aux normes. Ce qui permet donc de combler le déficit national en logements et de booster l’économie. D’un autre côté, l’investisseur peut se créer un patrimoine tout en ayant l’opportunité de percevoir des revenus complémentaires grâce aux loyers générés par la mise en location du logement et tout en profitant des défiscalisations. De plus, l’investissement en immobilier locatif peut être appliqué par tout type d’investisseurs même par les personnes âgées de plus de 50 ans. Cependant, il est conseillé de bien calculer si la rentabilité est aux environs des 5%, sinon le placement n’est pas intéressant.

Quelques informations sur le dispositif Pinel

Il y a lieu de noter que le dispositif le plus prisé en matière d’immobilier locatif est la Loi Pinel qui offre à l’investisseur des taux d’imposition variable suivant la durée de location qu’il entame, soit : une diminution d’impôts de 12% pour une période de 6 ans ; une réduction d’impôts de 18% pour une durée de 9 ans ; et enfin, une défiscalisation de 21% pour une location de 12 ans. Ce dispositif concerne donc l’impôt sur le revenu et il ne peut s’opérer que sur les biens immobiliers qui se situent dans les zones Pinel et qui respectent les plafonds des loyers et des ressources. Ensuite, il est impératif d’investir dans le neuf c’est-à-dire de n’acheter que des biens immobiliers qui viennent d’être construits, ou qui sont des anciens logements ayant été réhabilités, ou encore des biens qui ont été construits par les propres moyens de l’investisseur lui-même. Pour obtenir plus d’informations, il est préférable de regarder sur internet, voire ce site par exemple.