Les mesures préventives contre les risques du métier de plomberie ?

Le travail d’un plombier est un métier à risque qui nécessite des années d’expérience et une bonne qualification d’un professionnel pour le faire. En effet, la présence d’un professionnel réduit les risques rencontrés par ce travail, de plus, ces artisans ont les savoirs appropriés pour mettre en pratique les précautions nécessaires pour exercer ce genre de travail.

Les précautions et les mesures de sécurité contre les eaux usées et les substances dangereuses.

Les effets qu’apportent les expositions eaux usées, aux déchets d’égout et aux sols contaminés sont nombreux, qui sont également néfastes pour la santé des plombiers, ainsi que les occupants d’une habitation. Les agents pathogènes porteurs des microbes, des maladies infectieuses et des autres maladies graves présentes chez les humains, proviennent en générale des eaux usées, du sol contaminés et des déchets bruts. Ces microbes entrent dans l’organisme par le nez, ou par la bouche. Cela peut se produire lorsqu’une personne boit de l’eau contaminée, ou touches des objets qui sont aussi contaminés pour ensuite porter ses doigts à la bouche ou touche le nez. L’infection peut être aussi se transmettre des déchets à l’homme par la voie des blessures ouvertes qui sont exposées aux eaux et aux sols, ou encore par inhalation des agents pathogènes. Afin d’éviter toute exposition avec les eaux usées et les sols contaminées ou des déchets bruts, la première mesure que le plombier du 92 prend, c’est de porter des équipements de protection, à savoir une combinaison, des gants, des bottes en caoutchouc, et aussi des lunettes de protection oculaire.

A la fin des travaux, le plombier s’engage également à bien nettoyer et à décontaminer les matériels utilisés récemment. Ils n’oublient pas non plus de bien laver les mains immédiatement à l’aide de savon antibactérien et de l’eau propre. Pour ce qui en est des vêtements de travail, ces derniers ont été trop exposés et salis par les eaux usées. Ces derniers doivent alors être retirés au plus vite et scellés dans un sac en plastique, puis lavés séparément des autres vêtements avec des produits antibactériens.

Par mesure de sécurité, il est aussi bon d’éviter de manger ou de boire de l’eau dans les environs du chantier de réparation, d’installation ou de rénovation des canalisations. Toute la zone peut être contaminée et le plombier risque de tomber malade s’il tente de manger dans cette partie.

Avant de manipuler des substances chimiques dangereuses et toxiques, le plombier doit aussi s’équiper convenablement pour éviter le contact avec ces substances. Si le plombier est également obligé des travailler en présence des substances comme les plombs, l’amiantes ou les moisissures, sa pratique doit être conforme aux prescriptions de travail dans le province où il exerce sa fonction.

Les différentes protections contre les accidents de travail

Les accidents de travail peuvent subvenir à n’importe quel chantier et à tout moment, si le plombier ne prend pas des précautions avant de faire son travail. Comme mesure de précaution, le professionnel peut donc commencer par utiliser des équipements de protection contre les chutes, et d’autres équipements utilisés pour les travaux en hauteurs, tels que les harnais de sécurité, des cordes, des câbles,… Il ne faut pas aussi omettre le port des casques de sécurité et un écran facial. Pour faire des travaux de meulage, de découpe de matériels ou de soudure, il est aussi important de porter des protections oculaires pour éviter le contact des particules projetées avec les yeux. Le port de chaussures appropriées à tout type de travail de plomberie est également un excellent moyen de protection contre les risques du métier. Pour plus de protection, ces chaussures doivent être robustes, elles doivent aussi être munies de semelles antidérapantes et d’embout.

Pour éviter les risques de brûlure, il est très important d’utiliser des gants et d’autres équipements de protection oculaire et faciale qui peuvent résister à la haute température et à la chaleur élevée des canalisations. Mais pour les travaux de canalisation très chaude,  il faut toujours commencer par purger ces canalisations avant de les ouvrir et de résoudre les problèmes. Cela réduira les risques de brûlure causé par la plomberie.

La plupart du temps, les plombiers sont confrontés à des électrocutions ou des chocs électriques dus aux équipements sanitaires électriques ou à la manipulation d’outils électriques. Pour éviter ces chocs électriques, l’utilisation des outils munis d’un disjoncteur de fuite de terre est la solution appropriée pour travailler sur des tuyaux métallique ou dans des zones humides. Pour les travaux sur les tuyaux en métaux, il est nécessaire de faire preuve d’une grande prudence puisque ces derniers sont de vrai conducteur électrique qui peuvent engendrée des courts-circuits et des électrocutions.

Mesures préventives contre les risques de blessure

Pour limiter les risques de blessure musculo-squelettiques ou les risques d’accident, il faut également que le plombier évite d’adopter des positions corporelles contraignantes ou encore d’effectuer des travaux manuels complexes répétitivement. Pour se faire, le professionnel doit prendre des pauses régulières ou bien de petites pauses d’un intervalle de 30 minutes. Comme moyen d’éviter ce genre de problème, le plombier peut aussi faire des relais des travaux ou faire de rotation des tâches à faire avec d’autres artisans plombier. Enfin, pour le transport des matériaux lourd, les plombiers du département 92 sont équipés de matériels adaptés pour ce genre de travail ce qui réduit les risques de blessure ou des maux de dos, et des courbatures.

Les raisons de faire appel à un professionnel de la plomberie sont en premier lieux pour son savoir et ses capacités à prendre de mesures appropriés réduire les risques que ce métier engendre. De plus, le  plombier est équipé d’outils professionnels permettant de mener à bien son travail.