Linux ou Windows ? Que choisir ?

Le problème de choix entre le Windows est un grand dilemme auquel font face de nombreux utilisateurs d’ordinateur, qu’il soit professionnel ou amateur. Nombreux sont les articles qui ont déjà tenté d’éclairer sur ce sujet. On va parler des ces deux systèmes d’exploitation les plus utilisés au monde.

L’accès au code source

La première différence entre le Linux et le Windows la plus significative est sûrement l’accès au code source. En ce qui concerne Linux, puisqu’il est sous licence publique GNU, tous les utilisateurs peuvent accéder au code, voire au noyau servant de base au système. Et cela concerne également le droit de modification. Pourtant, cette possibilité est quasiment impossible pour le Windows. Sauf si vous faites partie des ces rares élites triés sur le volet. Effectivement, l’accès au code constituant le système d’exploitation Windows n’est pas à la portée de tous.

Certes, cette restriction et accès au code source peuvent être vus sur deux angles bien distinctes. Beaucoup de gens pensent que cette liberté donneront l’accès aux malintentionnés de servir des failles pour nuire au système ainsi qu’aux logiciels qui s’y exécutent. Il y a également ceux qui argumentent que cela permet à tout utilisateur d’intervenir pour réaliser des améliorations et de rectifier les bugs à temps afin que les développeurs mal intentionnés ne parviennent à leurs fins.

Leurs licences

Pas besoin de rentrer dans le jargon juridique, on peut dire que la différence entre ces deux systèmes d’exploitation se manifeste également sur les licences. Avec le Linux, grâce à sa licence GPL, tout le monde est libre de faire une modification sur le logiciel, voire le republier et le revendre. Et cela à condition qu’il mette à disposition le code. Ce type de licence permet le fait que vous téléchargiez une seule copie du système d’exploitation Linux et l’installer sur d’autres machines autant de fois que vous le voulez. Pourtant, la licence Microsoft ne vous permet point tous ces avantages. Chaque utilisateur est limité au nombre de licence qu’il s’est acquis. Si vous achetez, par exemple, dix licences, vous n’avez le droit de l’utiliser que sur 10 machines différentes.

Leurs modes d’installation : centralisée ou non

Si vous connaissez ce que c’est l’installation des application centralisée ou non, vous y trouverez surement de grandes différences entre ces deux systèmes d’exploitation. Avec Linux, vous êtes en mesure de rechercher, ajouter ou même supprimer des logiciels. Cela concerne particulièrement des systèmes de gestion de paquets tels que Synaptic. Grâce à ce-dernier, vous êtes libre de lancer un outil, chercher une application et l’installer en vous évitant de faire de la recherche sur web ou acheter quoi ce soit d’autre. Malheureusement, sous Windows, rien de tel n’est possible. Vous êtes obligé de trouver le logiciel dont vous avez besoin, le télécharger ou mettre son CD dans votre machine et exécuter vous-même le setup.exe ou install.exe.