Les meilleures sélections de manga

totsukuni-visualLe monde du manga attire sans retenue les fans. Les mangas du printemps possèdent les mêmes influences surtout chez les Japonais. En fait, quand les cerisiers sont en fleur, il est préférable des rester à leur ombre en effectuant des lectures paresseuses. Voici pour vous quelques mangas qui viennent de sortir. Il y a les histoires d’amour tout comme les histoires fantastiques et les récits historiques.

« L’enfant  et le Maudit » de Nagabe

Les éditions Komikku s’étaient chargées du Tome 1 de ce manga le 3 mars dernier. L’histoire se concentre sur la vraie nature de ce personnage qui apparemment a commis plusieurs crimes. Cependant, les policiers n’arrivent pas à prouver la culpabilité de cet énigmatique Tadashi Usobuki. Seul le lecteur sait qu’il est celui à qui on fait appel quand on veut se débarrasser de quelqu’un sans se salir les mains. Et pour toute réponse, il se contente d’exécuter les ordres. Bref, la noirceur de l’âme humaine se montre à tr    vers ce manga.

« Après le pluie », écrit par Jun Mayazuki

Le tome 1 de cette œuvre se vend à 5,95€. Le personnage principal de cette histoire pense que le classique de la poésie constitue son livre préféré. L’œuvre avoisine celle de Baudelaire en termes de perversion et va même plus au-delà. Bref, cela relate la vie d’un garçon mal intégré dans et éperdument amoureux d’une fille nommée Nanako. Par hasard, il est tombé sur la tenue de sport de la jeune fille et l’a dérobée. Malheureusement, la fille la plus étrange du lycée l’a vu et lui fait des chantages.

« Les Fleurs du mal », de Ôshimi Shûzô

3 volumes sont déjà disponibles. Cela raconte la vie d’une enfant européen vivant au 16ème siècle. Si on suit la logique de sa vie, elle doit être très malheureuse. Cependant, c’est tout le contraire qui se passe : elle n’a rien d’une victime qui s’apitoie sur son sort mais fait preuve de grande détermination afin de survivre.

« Le Dernier envol du papillon », de Kan Takahama, Editions Glénat

C’est l’histoire d’amitié entre une jeune fille vivant dans la misère, nommée Chihaya et un aveugle appelé Ichitarô. Les deux possédent des caractères opposés mais ils se complètent.

« Nos yeux fermés », un livre d’Akira Sasô

L’auteur y raconte la vie d’un adolescent de 17 ans qui rêve d’étudier dans une université de renom. Un jour, il reçoit un petit mot et se rend à l’endroit qui y est indiqué. Il y découvre un personnage malsain qui connait sa vie dans les détails. Le comble, c’est que c’est lui-même dans le futur.

Un livre de manga peut bien s’offrir comme cadeau. Si un de vos amis étranger est de passage en France, offrez-en lui un. S’il ne connait pas très bien le français, vous pouvez l’inscrire pour des cours de français à Paris durant son séjour. Il travaillera chez Angelio Academia et lira sans problème le manga que vous lui avez offert.