Organisation comptable en Belgique : comment se présente l’automatisation des comptes

La comptabilité représente une discipline qui peut amener tous ses intervenants à réaliser des tâches basiques et souvent répétitives. Pourtant, il existe de nombreux dispositifs d’automatisation de la comptabilité permettant à l’entreprise de ne plus avoir à les effectuer mais plutôt de délimiter le risque d’erreur au moment de l’intervention humaine. Ce dossier vous propose tous ses conseils vous permettant d’un gain de temps considérable sur la tenue de la comptabilité.

Automatisation de la comptabilité : définition

L’automatisation de la comptabilité marque une démarche qui sert à prévenir l’utilisation des dispositifs manuels dans la mesure du possible. Pourtant, elle privilégie le processus de traitement des comptes de façon automatique. Ce procédé peut être utilisé aussi bien à la tâche de base de saisie comptable qu’aux autres services de la société. En effet, il s’applique lors du traitement comptable des relevés bancaires, des bulletins de paie, des factures de ventes d’achats, etc.

Le fait d’automatiser la comptabilité présente des avantages divers surtout pour la société qui collabore avec un professionnel du chiffre pour la tenue de ses comptes. Cette technique permet tout d’abord à la structure de dégager un temps précieux pour s’occuper d’autres missions. Le dirigeant ou le chef d’entreprise peut consacrer plus de temps à son business. Quant à l’expert-comptable à Ixelles, Saint-Gilles et à Bruxelles, il peut proposer davantage de services à ses clients. Une telle technique peut également diminuer le risque d’erreur engendré par la saisie manuelle (recopies de données, doubles saisies, etc).

L’automatisation de la comptabilité permet de centraliser l’information de la société. Cela favorise considérablement l’accès plus rapide aux données et notamment de faciliter l’accès à une information à jour.

Ainsi, chaque société qui fait face à l’obligation de tenir une comptabilité est concernée par l’automatisation de leur compte. De plus, elle a intérêt à y opter. Selon leur régime fiscal et leur statut juridique, certaines entités peuvent accentuer ou non l’utilité de la technique d’automatisation. Dans la majorité des cas, cela concerne les entreprises individuelles encadrées par le système des bénéfices non commerciaux.

Les différents moyens à mettre en œuvre pour automatiser la comptabilité

Pour automatiser au mieux les comptes d’une entreprise, l’essentiel serait de centraliser toutes ses informations. En effet, tous les renseignements récupérés doivent être rassemblés dans une seule base de données par un expert-comptable à Ixelles. Ils vont être ensuite récupérés grâce aux nombreux modules issus de la même source d’informations.

En pratique, cette opération passe tout d’abord par le choix d’une solution de gestion de la comptabilité appropriée à la société. Les TPE (très petites entreprises) auront tout intérêt à retenir le concepteur de logiciel qui leur propose un programme informatique dédié spécialement à la comptabilité. De leur côté, les grandes entreprises ont recours à un progiciel de gestion intégré qui regroupe diverses applications informatiques. Elles auront en effet la facilité de traitement de leurs factures et des devis grâce aux modules dont elles ont à leur disposition. Ces modules comprennent la gestion de paie, de la comptabilité, des ventes, des stocks, des approvisionnements, etc.