Quelles sont les choses à faire pour entretenir correctement une voiture d’occasion ?

Après avoir acquis un véhicule de seconde main, il est toujours nécessaire de vérifier quelques points techniques. Cela permettra de maintenir l’auto en parfait état durant les années à venir. En général, pour voir les travaux d’entretien qui ont été effectués par l’ancien propriétaire, il suffit de jeter un coup d’œil sur le carnet d’entretien de la voiture. Ce document doit être remis parle vendeur lors de la vente. D’ailleurs, il sera utile plus tard si vous comptez revendre l’auto que soit chez un particulier ou un professionnel. En outre, si le carnet d’entretien n’a pas été remis, le premier point à vérifier sur une auto est le moteur.

Il s’agit en quelque sorte de l’élément essentiel dans la mécanique d’un véhicule. En effet, dans le cas où celui-ci est négligé, des problèmes peuvent surgir au moment où l’on s’y attend le moins. Ainsi, pour prévenir des dégâts sur le compartiment moteur, vous devez faire la vidange régulièrement. Si vous avez un modèle essence, cette opération s’effectue tous les 10 000 km à 15 000 km. Pour les diesels, la vidange se fait généralement tous les 5 000 km à 7 000 km.

Vérifier la pression d’air dans les pneumatiques

Que votre voiture provienne d’un vendeur particulier ou d’un professionnel de la vente automobile comme le mandataire auto IES, vous devez procéder à la vérification des pneus. En effet, ces derniers sont les seuls éléments du véhicule qui vous mettent en contact direct avec la route. Dans le cas où vous négligez leur entretien, vous risquerez d’avoir un accident et votre auto ne sera plus tellement sûre. Il faut savoir que les pneumatiques jouent un rôle fondamental dans le comportement du véhicule. S’ils sont sous-gonflés, par exemple, la voiture devient lourde et celle-ci consomme beaucoup de carburants. Par contre, lorsqu’ils sont sur-gonflés, ils nuisent au confort de conduite, car on a toujours l’impression d’avoir des suspensions raides. Cette sensation se fait surtout ressentir quand le véhicule passe sur des surfaces bosselées. Alors, pour connaître la pression idéale, il suffit de voir l’étiquette qui se situe généralement sur le flanc de la portière du conducteur. Vous y trouverez des chiffres indiquant la pression parfaite pour chaque pneu.

Examiner les feux du véhicule

Rouler la nuit avec des éclairages qui n’illuminent pas bien constitue souvent la source des accidents. Si vos optiques ne fonctionnent pas correctement, vous éprouverez des difficultésà repérer les autres automobilistes et ceux-ci auront également du mal à vous identifier dans le trafic. De plus, si vous vous faites contrôler par un agent routier avec des défauts sur les feux, vous risquez de perdre des points sur votre permis, mais également de payer une amende de 138 €. Pour éviter cela, vous devez alors vérifier le bon fonctionnement des feux tels que les codes, les phares, les antibrouillards, les clignotant, etc. Cette opération doit être faite régulièrement pour que les optiques jouent convenablement leur rôle. En entretenant de temps en temps vos optiques, vous les garderez aussi en état pendant des années.