Startup : Focus sur ce phénomène entrepreneurial.

La startup a le vent poupe depuis le succès de Facebook et Instagram. De nombreux entrepreneurs ambitieux souhaitent marquer l’histoire du monde entrepreneurial en proposant des produits et services innovants. Cette forme flexible d’entreprise est un des meilleurs moyens de révolutionner l’économie. Zoom sur la startup pour tous ceux qui s’y intéressent.

La startup, c’est quoi au fait ?

On entend par startup une jeune société au fort potentiel d’expansion. Son caractère spécifique repose sur l’innovation du produit ou service qu’elle apporte. En raison de cette propriété particulière, la startup est souvent confrontée à un contexte économique très incertain. Dans le lancement d’un tel établissement, il n’y pas que l’excitation de gain potentiel, il y a aussi et surtout le risque de voir son projet échouer. Un cas qui arrive très souvent, d’ailleurs. Mais d’une manière ou d’une autre, le risque d’échec fait partie du jeu de la startup. Loin de vous décourager, ceci est une prévention contre les obstacles que l’on peut rencontrer dans le monde entrepreneurial. Cependant, lorsqu’une startup est sur la voie du succès, son créateur a l’embarras du chois : soit d’évoluer pour se transformer en entreprise plus conventionnelle (Amazon, Google, Apple, etc.), ou se faire racheter par une entreprise plus importante (WhatsApp). Cliquez ici pour des conseils au lancement d’une startup.

Du financement au choix du local.

Comme toute forme d’association à but lucratif, la startup a besoin d’argent pour accélérer sa croissance. Le financement est souvent puisé chez des investisseurs extérieurs à l’aide de levées de fonds : fonds d’amorçage, investisseurs privés, business angels, fonds d’investissements, etc. Pour compléter leur apport en capital, les investisseurs se présentent également comme fournisseurs de compétences, de technologies ou de réseau pour la startup comme le font souvent les business angels. Ceci pour faciliter le développement de l’établissement. Bien évidemment pour convaincre les investisseurs, il faut passer d’abord par l’élaboration d’un business plan dans lequel le projet est présenté en détail, il en est de même pour le besoin auquel la startup va répondre, ses perspectives économiques et le marché concerné. Un executive summary, c’est-à dire une synthèse du projet doit être rédigé afin de faciliter la lecture claire et précise du projet lorsqu’il est présenté aux investisseurs. Quant aux locaux, l’un des plus intéressants serait un espace de coworking offrant à la fois un environnement de travail modulable et inspirant. La startup doit être avant out en rupture avec les codes classiques d’une entreprise conventionnelle.